On a parfois l’impression qu’une démarche de foi est foncièrement hostile à la démarche scientifique, que la foi fournit des réponses dogmatiques qui empêchent la recherche des vraie réponses, et qu’ainsi pour avoir une progression de la science, il faudrait au plus vite se débarrasser de la foi.

La vision chrétienne du monde rend la science possible

En fait, la vision chrétienne est bien plutôt ce qui a permis la science moderne. Elle explique que le monde soit intelligible, parce qu’il est l’œuvre d’un Dieu intelligent et que notre intelligence est similaire à la sienne; elle explique que le monde soit ordonné de manière stable, parce que le Dieu de la révélation chrétienne est un Dieu d’ordre; enfin, elle permet d’étudier le monde pour lui-même, parce que Dieu a créé un monde distinct de lui-même, par conséquent le monde n’est pas sacré, magique et intouchable.

La science ne peut justifier elle-même ses propres fondements

Ces apports de la foi chrétienne sont nécessaires non seulement par contraste avec d’autres croyances et positions philosophiques, mais aussi par rapport à une science livrée à elle-même. Née dans un contexte chrétien, la science occidentale moderne s’est habituée à ce que le monde soit compréhensible et régi par des lois stables. Mais elle ne peut trouver en elle même de justification à ces faits; en particulier, le cerveau humain n’a pas de raison d’être considéré comme un outil approprié pour saisir la réalité du monde si on ne le considère que comme une machinerie chimique et biologique – il ne suivrait alors que les lois de la chimie, non celles de la logique.

L’opposition avec la science naît lorsque la science dépasse ses limites

Ainsi, la foi chrétienne conteste et doit contester une science qui revendique la suprématie sur tout et la connaissance fiable pour elle seule. Outre l’absence de fondement fiable pour la connaissance dans la science seule, il faut rappeler que tout ce qui importe vraiment – l’amour, la joie, le bonheur, la justice et la fidélité par exemple – est au-delà du champ de la connaissance scientifique. Si seul ce qui est scientifique est vrai, la vie est une absurdité.

De même, la science peut aider à savoir ce qui est, et à rendre possible certaines choses, mais n’a pas vocation à déterminer ce qui devrait être – l’éternelle question du bien et du mal. Seule, elle ne peut avoir de but, or la notion de progrès est creuse s’il n’y a pas de but. Pour cette raison comme pour aborder les questions existentielles (Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien? Quel est le sens de la vie?), la science a besoin d’agir dans le cadre d’une vision du monde plus complète.

Ainsi, la foi chrétienne permet, fonde et encourage une science visant à une connaissance juste du fonctionnement du monde présent. Mais elle ne peut qu’entrer en conflit avec une science qui prétendrait à l’autonomie ou à avoir le dernier mot sur la vie humaine.

© Jean-René Moret

Réunions à l'affiche

RDV Bible de rentrée
Dim 3 sept, 17h

 

Conférence-Débat :
Martin Luther, la Bible et les 500 ans de la Réforme Protestante
Dim 15 oct, 17h

 

Télécharger programme entier :
sept - déc 2017 (pdf)

Résultat de recherche d'images pour "pdf logo"

Citation du jour

"La Bible fait bondir la tête et le coeur des hommes, tressaillir les collines."

Jean Jaurès (homme politique et écrivain, 1859-1914)

La Bible : best-seller mondial

La Bible est le livre le plus vendu au monde avec une circulation de presque 4 milliards d'exemplaires.

Lire la suite...

A propos de EquithéoCastres

Nous sommes un groupe de chrétiens enthousiastes pour faire connaitre le message d’espoir de la Bible et de Jésus-Christ.
Nous nous inscrivons dans le mouvement Protestant Évangélique qui trace ses origines de la Réforme Protestante au 16ème siècle. Lire la suite...

 

See original image